Sur les traces de ... Citroën

mercredi 1er juillet 2020, par Dumont

André Citroën est un innovateur en matière de publicité et de marketing de masse. En 1922, lors de l’ouverture du Mondial de l’automobile de Paris, un avion dessine en lettres de fumée blanche le nom de Citroën, au-dessus de l’Arc de Triomphe. En 1925, André Citroën fait installer sur la Tour Eiffel une énorme publicité lumineuse pour sa marque qui servit de balise à Lindbergh pour se repérer à son arrivée après sa traversée de l’Atlantique. Mais c’est surtout la couverture médiatique des Expéditions Citroën qui va assurer une renommée mondiale à la marque.

Il y aura 4 expéditions Citroën dans le but de montrer la robustesse exceptionnelle de ses voitures, de développer les connaissances scientifiques et l’économie de l’empire colonial français.

La première expédition qui consistera à réaliser la première liaison automobile transsaharienne dite « Algérie-Niger » de Tougourt à Tombouctou aller et retour est réalisée dans l’hiver 1922-1923. Malheureusement je n’ai pas réussi à trouver de cartes postales anciennes sur cette expédition.

Le 28 octobre 1924 c’est le départ de la deuxième expédition la « mission Centre Afrique ». Huit autochenilles vont relier Colomb-Béchar à Madagascar. Ce raid qui dure presque un an est plus connu sous le nom de « La Croisière Noire ». La mission emmène des scientifiques, un cinéaste et même un peintre .
Au retour, des expositions sont organisées et le film fait le tour du monde.

Puis c’est la troisième expédition la « mission Centre Asie, » plus connue sous le nom de « Croisière Jaune » de 1931 à 1932. Son but est de relier les territoires sous mandat français du Moyen Orient à ceux d’Extrême Orient. L’expédition emmène un peintre, une équipe cinéma et des scientifiques dont le Père TEILHARD DE CHARDIN.

Un feuilleton télévisé "la cloche tibétaine" racontera cette aventure. On retrouve dans des musées les voitures fabriquées pour le tournage et par conséquent on les retrouve aussi en cartes postales. Seriez-vous capable de les reconnaître ?

Suite aux succès de la Croisière Noire et de la Croisière Jaune, Citroën a voulu retenter un exploit comparable sur le continent américain. La quatrième expédition dite " la Croisière Blanche", de juillet 1934 à octobre 1934, rencontre très rapidement des difficultés insurmontables dues aux pluies diluviennes et aux glissements de terrain. Les voitures sont emportées par les rivières ou abandonnées dans la boue. Le retour peu glorieux de cette mission explique que cette croisière reste peu connue et sans aucune carte postale.

Pour voir le diaporama illustrant cette balade cliquez ici.

Liens vers les articles et les films sur les expéditions Citroën :

Les autochenilles Citroën 1923 : première traversée du Sahara Croisière Kegresse 10hp b2
La revue alienor - Expéditions Citroën en Afrique : La Première Traversée du Sahara en automobile
Film muet Citroën, la Croisière Noire (1922) commenté en italien
musée du quai Branly - Album photo de la croisière noire
Album photo association Kegresse - la croisière noire
Musée des Art décoratifs - Citroën une saga publicitaire - L’EXEMPLE DE LA CROISIÈRE NOIRE
Radiovision : La Croisière Jaune Citroën
Film : La Croisière Jaune - 1934 - André Sauvage - Léon Poirier [col. Bernard Lesecq]
La Croisière Jaune 1ère partie - Haardt et Audouin-Dubreuil
La Croisière Jaune 2ème partie - Les Croisières Jaunes de Pierre Teilhard de Chardin
CITROËN 100 ANS D’INNOVATION - Documentaire